Plus de vues

MIRABEAU (Comte de)


Des lettres et cachet et des prisons d’Etat

750,00 €

Disponibilité: En stock

Description de l'ouvrage

Cet ouvrage fut écrit par Mirabeau pendant années de captivité et terminé après son incarcération à Vincennes. C’est un véritable plaidoyer et un réquisitoire contre la justice arbitraire et le pouvoir. “Je sais que l’usage des lettres de cachet & des emprisonnemens illégaux, cette arme la plus sûre du pouvoir arbitraire, est inébranlablement établi. L’autorité n’a jamais renoncé à ses acquisitions, pas même à elles qui l’exposent à des dangers”. La deuxième partie de l’ouvragre traite plus précisément de la vie carcérale. La seconde partie est censée avoir été détruite par la Prusse à qui il fut demandé de saisir le manuscrit et de brûler les exemplaires.

Informations complémentaires

Auteur(es) MIRABEAU (Comte de)
Éditeur Hambourg
Date d'édition 1782
Format 2 parties en 1 volume petit in 8°
Reliure demi veau vert olive genre ancien, dos orné de filets dorés et d’un fleuron à froid répété
Collation XIV - 1 fnch. - 366pp. - 1 fnch. et 237pp.